12

{article} Association SBM-TOGO; organisation humanitaire à but non-lucratif

« Un Sourire du Bout du Monde »(SBM-TOGO) est une organisation humanitaire à but non-lucratif, laïque en Afrique au TOGO, œuvrant pour le développement durable et le bien êtrede tous.

Nos activités sont essentiellement centrées sur la sensibilisation de communautés autour de la notion de santé, de l’environnement, de la paix, d’assainissement et de l’éducation mais également sur l’aide au développement de villages démunis.

  

NOS OFFRES DE STAGES PROFESSIONNELS:
En dehors des camps chantiers de solidarité internationale, SBM-TOGO offre des  stages qui correspondent sur mesure à vos projets professionnels, tout en vous permettant de collaborer étroitement avec les communautés locales ainsi que toute son équipe.

L’association vous propose un nombre important de missions à réaliser dans des domaines très divers:
*• santé (-Médecin, Infirmière, Sage femme, Aide soignante, Étudiant)
*-Assistant en pharmacie
• Éducation : activités pédagogiques et socioculturelles, soutien scolaire, aide à la bibliothèque du quartier.
• Gestion des déchets : mise en place de système de recyclage ou de ramassage des ordures dans les villages.
• * Eau et assainissement : construction de puits dans les villages ne disposant pas d’eau propre, et surveillance de la qualité de l’eau dans les villages disposant de puits.
*-Environnement
*-Psychologie
*Juridique – Droit
*• orphelinat
*Travailleurs Sociaux
*Artisanat – Métier de l’Art
*Architecture

L’association propose également une aide aux PME togolaises pour  leur développement, et le renforcement de de leur économie.

Dans cet objectif, SBM propose une aide en:
* Commerce: transport et logistique, ventes, achats, secrétariat
* Communication et Management : promotion d’une PME locale, gestion de conflits, marketing et management
*Comptabilité et Audit
*Gestion de projets : mise en place d’un projet, organisation d’un événement.

Par ailleurs, au vu de la diversité des missions, les stagiaires bénévoles peuvent être amenés à partir du centre situé à Lomé pour rejoindre un village plus éloignés quelque temps.

La durée des stages peut varier de 1 à 12 mois.

SBM-TOGO s’engage à loger ses stagiaires, à les aider dans les formalités (enregistrement aux consulats : français, belge, allemand, etc.…, achat d’un téléphone, …) et à les accompagner tout le long de leurs projets (traduction, mise en contact avec les responsables, …
Les détails de chaque secteur seront fournis aux étudiants sur demande.

 

MISSIONS /PROJETS HUMANITAIRES INTERNATIONAUX 2014

SBM 1:-a/Soutien Scolaire +Rénovation Bâtiment + Percussion, Batik, + animation avec les enfants+sensibilisation contre les IST(VIH-SIDA,Hépathites etc…) du 03/07 au 24/07/2014.
-b/ Chantier de reboisement gestion des déchets, eau Assainissement 05/07/ au 26/07/2014.Localité :Mission-Tové

SBM 2:-a/Construction-Rénovation Bâtiment + Soutien Scolaire+ Intégration Familiale+ sensibilisation contre les IST(VIH-SIDA,Hépathites etc…):29/07/Au 19/08/2014.Localité : Kpala.
-b/ Chantier de reboisement gestion des déchets, eau Assainissement+ sensibilisation contre les IST(VIH-SIDA,Hépathites etc…) :30/07 au 20/08/2014.Localité :Mission-Tové

SBM 3:-a/Soutien scolaire+ Sensibilisation sur le IST (VIH -SIDA ; Hépatites etc..) + animation:27/08/Au 18/09/2014 .Localité : Kpala.
-b/ Chantier de reboisement gestion des déchets, eau Assainissement+percussion : 28/08/Au 19/09/2014.Localité : Mission-Tové

SBM4:–a/Rénovation bâtiments+soutien scolaire.25/09 au 15/10/2014.
-b/Animation socioculturelles, batick, danses+percussion du 27/09 au 17/10/2014.

SBM5: Chantier touristique suivie des animations socioculturelles du 21 /11/2014 Au 05/12/2014.

SBM6:Grand chantier d’Arts plastiques+danses+percussion et Intégration Familiale du 21/12/2014 Au 11/01/2015.

Étudiants, ou adultes de tout âge, vous souhaitez vous engager dans une mission humanitaire et vivre une expérience enrichissante en tout point de vue ? Contactez-nous pour obtenir plus d’informations. 

 

E-mail: sbmtogo@yahoo.fr

 

Telephone: (00228)90875466

 

Site internet: www.sbmtogo.org.

Source: SBM-TOGO

slide1

Elma Consulting invite les banques Attijariwafa et AfreximBank en RD Congo

Contexte

 

Au regard de sa situation géographique, de l’importance de sa population ainsi que de la diversité de ses potentialités minières, agricoles, industrielles et commerciales, la Rép. Dém. du Congo constitue un grand marché économique. En outre, l’analyse de la segmentation du marché bancaire permet de comprendre qu’il est possible de fournir des services financiers de meilleures qualités et faire des investissements importants.

 

La stabilité financière dans le pays est un élément essentiel pour assurer la croissance des économies. Le secteur des PME est un secteur clé pour le développement d’un tissu économique pérenne e dynamique en Afrique. Pourtant, l’accès aux capitaux est particulièrement difficile pour les PME, qu’il s’agisse de financement sous forme de prises de participation ou de prêts. Des acteurs importants pour le continent Africain comme Attijariwafa, Afreximbank et autres peuvent accélérer la réduction de ce déficit de financement, d’accompagnement et de croissance.

 

Potentialités

 

Les potentialités minières de la RDC sont évaluées à 24.000 milliards USD. Pour le seul secteur minier, ce chiffre surpasse ainsi tous les pronostics connus à ce jour. Les autres secteurs tel que l’agriculture, l’eau, l’énergie possèdent également des potentialités inouïes mais la plus grande richesse de ce pays reste l’homme. Une vraie dynamique dans le management des performances a été initiée ces dernières années notamment par Elma Consulting dans le secteur privé et public.

 

Par ailleurs, la stabilité du cadre macro-économique et l’assainissement au pluriel dans le secteur bancaire constitue des atouts pour l’attrait de nouveaux investisseurs dans le pays. Ainsi le marché bancaire congolais est très expansif et des nouvelles institutions peuvent s’y investir et fonctionner de manière rentable.

 

La situation actuelle : Un champ ouvert

 

Le secteur bancaire de la RDC a réalisé près de 650.000 comptes à ce jour. En RDC, le secteur bancaire compte 20 institutions agrées et opérationnelles. Ses actifs s’élèvent à 2,64 milliards USD et il propose plusieurs nouveaux produits : cartes bancaires, distributeurs automatiques, comptes spécialisés, mobile banking, etc.

 

Le pays est toutefois encore en état de sous bancarisation avec 650.000 comptes pour 70 millions d’habitants soit environ 2% de bancarisation. Cette situation motive Elma Consulting à invité les banques Attijariwafa et AfreximBank en RD Congo.

 

Le taux de bancarisation en RDC est encore très faible mais les objectifs sont attrayants

 

En effet, le taux de bancarisation de la RDC est le plus faible de l’Afrique subsaharienne mais l’horizon et très attrayant. Cela se témoigne clairement par l’engouement qu’il y’a eu ces dernières années par le développement rapide des institutions financières et pas de moindres.

 

L’assainissement financier entreprit par l’institut d’émission visait à susciter des institutions financières stables et solides à même de mieux gérer les clients privés comme publics et relancer l’économie nationale. Dans cette optique, la banque centrale à consolider cette motivation par l’adoption de normes prudentielles alignées aux standards internationaux et la rénovation de son cadre légal et réglementaire qui comprend actuellement notamment une loi relative à l’activité et au contrôle des établissements de crédit, une loi sur les coopératives d’épargne et de crédit ainsi qu’une réglementation sur les institutions de micro-finance.

 

Fort de ce travail, à ce jour, le système financier congolais affiche une reprise certaine bien que des efforts pour une intense intermédiation soit encore nécessaire. Il est composé de 20 banques agrées en activité, 147 coopératives d’épargnes et de crédits, 19 institutions de micro-finance et 3 coopératives centrales d’épargne et de crédit.

 

 

 

 

 

ELMA CONSULTING

Elma Consulting, Cabinet de Conseil & Ingénierie a pour mission  d’accompagner ses clients dans la définition et la conduite de leurs projets de transformation afin de promouvoir leurs développements stratégique, commercial, et organisationnel, en présentant  des offres de conseil  pratiques et opérationnelles.

 

ATTIJARIWAFA

Le Groupe Attijariwafa bank, premier groupe bancaire et financier du Maghreb avec 6,2 millions de clients et 15289 collaborateurs, est une multinationale panafricaine. Présent dans 22 pays, le groupe se donne pour priorité la proximité avec ses clients et les met au cœur de sa stratégie via son ambitieux programme de bancarisation et ses efforts d’innovation continue. En plus de l’activité bancaire, le groupe opère, à travers des filiales spécialisées, dans les métiers financiers : assurance, crédit immobilier, crédit à la consommation, leasing, gestion d’actif, intermédiation boursière, conseil, location longue durée, factoring…

 

Dotée d’une assise financière solide, d’un capital de savoir faire diversifié et d’outils d’expertise modernes, le groupe a réussi à se hisser en leader national incontesté de crédits à l’économie et de crédits à la consommation, des activités de corporate banking et de banque d’investissement, de la gestion d’actif et de métier de la bourse, du leasing et de bancassurance.

 

Attijariwafa Bank est basée au Maroc et opère dans 21 pays. En Afrique (Tunisie, Sénégal, Burkina-Faso, Guinée-Bissau, Mali, Mauritanie, Côte-d’Ivoire, Congo-Brazza, Gabon et Cameroun) et en Europe (Belgique, France, Allemagne, Pays-Bas, Italie et Espagne) à travers des filiales bancaires contrôlées majoritairement par la banque à Dubai, Riyadh, Londres, Shanghai, Tripoli à travers des bureaux de représentation.

 

AFREXIMBANK

L’ambition d’AfreximBank est d’être la banque de financement du commerce de l’Afrique. Sa mission est de stimuler l’expansion, la diversification et le développement régulier du commerce africain, tout en étant une institution financière de premier rang, orientée sur les profits et socialement responsable, ainsi qu’un pôle d’excellence en matière de relations commerciales africaines.

 

 

 

6915056178_fb157468e2_n

Agent immobilier pour expats

L idée : Ces dernières années, l’Afrique s’illustre comme champion de la croissance économique. D’après le FMI, le PIB des 48 pays subsahariens aura cru en moyenne entre 5 et 7 % l’an depuis 2003. Pour 2011, les deux champions de la croissance sont le Ghana (+12%) et l’Ethiopie (+10%). Cette situation attire de plus en plus d’entreprises conscientes que l’Afrique sera la prochaine locomotive de l’économie mondiale. L’idée est de monter une agence immobilière spécialisée dans l’achat et la location au service des expatriés qui s’installent sur le continent.

Le fonctionnement :Un local, un site internet, le démarchage des grand groupes. Pour constituer un portefeuille conséquent, le démarchage devrait se faire également depuis les pays de départ de ces expatriés: Europe, USA, Chine … La valeur ajoutée d’un tel business est de pouvoir proposer des logements qui répondent à des demandes spécifiques, à des normes précis.

Collaborer avec des promoteurs immobiliers pour élargir le parc.

Investissement de départ : Budget communication et publicité pour commencer.

Risques : Aucun.

Originalité : Services d’une agent immobilier classique destinés à une clientèle spécifique;

Revenu potentiel : Marges confortables surtout sur les ventes.

Région / Pays cible : Afrique subsaharienne

3875026270_757ae2ecd1_n

Louer des ordinateurs portables aux étudiants, avec option d’achat

L idée : Plusieurs étudiants africains n’ont pas les moyens de se procurer un ordinateur portable. Pourtant ils en ont besoin, pour la rédaction de leur mémoire, pour des travaux ponctuels, des présentations, et soutenance. L’idée est de proposer en location des ordinateurs portables à des tarifs accessibles que les étudiants peuvent acquérir par la suite.

Le fonctionnement : Un contrat liera l’étudiant et la société.

  • L’étudiant devra présenter une assurance responsabilité civile. A terme lorsque le modèle économique sera rodée, cette assurance pourra être intégré au contrat.
  • Un caution sera exigée
  • Une assistance technique gratuite proposée en cas de panne

L’étudiant a la possibilité d’acheter l’ordinateur au bout d’une période de prêt.

Investissement de départ : Un parc d’ordinateurs, un local. S’associer de préférence et disposer d’une expertise en gestion et de compétence en maintenance informatique.

Risques : Je n’en vois pas. En proposant des contrats de 30 jours renouvelables par exemple, on peut s’assurer du bon fonctionnement du matériel.

Originalité : Il s’agit même d’un business d’utilité publique.

Revenu potentiel : A évaluer.

Région / Pays cible : Afrique subsaharienne

7519789402_81721a45a3_n

Village loisirs en Afrique pour les Africains

L’idée : Mettre en place un village de loisir avec des activités pour jeunes et moins jeunes.

Quand on pense tourisme en Afrique, on pense souvent aux étrangers, européens en particuliers qui viendraient dépenser leur argent pendant les vacances.

On ignore la classe moyenne émergente et sa nouvelle capacité à dépenser pour les loisirs.

L’idée est donc de construire un village vacances destinée à cette classe moyenne, tout en laissant un champ ouvert pour les « touristes classiques ».

Le fonctionnement :

Afin de supporter le coût élevé de ce projet, il serait intéressant de le construire soit avec plusieurs associés, soit en invitant des professionnels du loisir à créer son activité sur une portion de ce qui sera le centre loisir.

Ce centre de loisir comptera

-       une partie « eau » : Piscine(s), Toboggans, Pêche…

-       une partie Forêt : Zoo, Promenade…

-       une partie Sport : Salle de muscu, terrains de sport…

-       une partie bien être : massage, spa…

Source de revenu : Chacune des parties et sous-parties du centre de loisir peut être développée par un promoteur différent.

Un partage de revenu et / ou des redevances d’occupation peuvent être mise en place.

Investissement de départ : Elevé

Risques : Coordonner ces promoteurs, prévoir la réelle rentabilité d’une telle activité, convaincre les premiers clients…



Revenu potentiel : Elevé

Région / Pays cible : Afrique subsaharienne

piscine

Exploitant de piscines privées

L’idée : Dans beaucoup de pays d’Afrique francophone, les piscines sont souvent associées à des hôtels. Il existe très peu de piscines privées.

L’idée est de lancer une chaine / une franchise de piscines privées

Le fonctionnement :

Exploitation classique de la piscine avec entrées et abonnements, clubs sportifs, organisations d’évènements…

Source de revenu : Toutes les activités ci-dessus sont évidemment payantes.


Investissement de départ : La première piscine, beaucoup de communication

Difficultés : Trouver des terrains bien situés pour  réaliser ce projet,

Région / Pays cible : Afrique

 

funerals planner

Organisateur de funérailles

L’idée : Organisateur de funérailles

Prendre en charge l’organisation des funérailles de bout en bout.

Dans beaucoup de cultures africaines, les funérailles donnent lieu à de grandes fêtes.

L’expérience d’un organisateur peut aider nombre de familles à organiser cet événement d’une grande importance pour eux.

 


Le fonctionnement : Cette activité peut être lancée dans un premier temps par un entrepreneur seul.

Il prendrait en charge l’accompagnement des familles endeuillées dans l’organisation des divers aspects de la journée (ou des journées suivant les traditions).

Son travail peut également avoir un champ plus large, prenant en compte par exemple les démarches administratives, les faire-part et cartes de remerciement.

 

Investissement de départ : Pas grand chose … Un téléphone, de bonnes capacités d’organisation,

 

Risques :  La difficulté sera de trouver les premiers clients pour faire ses preuves.

 


Originalité : Lancer en Afrique des activités qui marchent bien ailleurs

 



Revenu potentiel : Elevé

 


Région / Pays cible : Afrique de l’ouest, Afrique centrale

 

6232365087_1839f9fa5a_n

Wedding planner, organisateur de mariage en Afrique

L’idée : Proposer un solution clé-en-main de l’organisation des mariages…

Prendre en charge l’organisation de mariage de bout en bout.

Une classe moyenne qui émerge en Afrique grâce à la croissance dans divers secteurs d’activités. Des nouvelles demandes apparaissent avec cette classe moyenne comme l’organisation de mariages plus ou moins fastueux.

 


Le fonctionnement : Cette activité peut être lancée dans un premier temps par un entrepreneur seul.

Le wedding planner peut jouer le rôle de conseil dans l’organisation. Il prendrait en charge l’accompagnement des mariés dans l’organisation des divers aspects de la journée (ou des journées suivant les traditions).

Mais il peut avoir une responsabilité plus large, prenant en charge par exemple les démarches administratives, les cartes d’invitation, l’aménagement des lieux de fête, et les cartes de remerciement.

 

Investissement de départ : Pas grand chose… Un téléphone, de bonnes capacités d’organisation

 

Risques :  La difficulté sera de trouver les premiers clients pour faire ses preuves.

 


Originalité : Lancer en Afrique des activités qui marchent bien ailleurs.

 



Revenu potentiel : Elevé

 

Région / Pays cible : Toute l’Afrique

4491938308_74b80746b8_n

Leasing pour les taxis Africains

L’idée : Leasing pour les taxis Africains

Monter une entreprise de leasing avec option d’achat pour les taximen africains.

En réalité cette activité existe déjà en Afrique de particulier à particulier. L’idée est de l’organiser en B to C.

 


Le fonctionnement : Les clients (taximen expérimentés ou débutants) s’inscrivent à l’agence.

Une enquête de proximité est réalisée pour vérifier la fiabilité des candidats.

Un contrat est ensuite mis en place avec une période test.

Au cours de la durée du contrat, les candidats peuvent demander des prêts supplémentaires pour des réparations auxquels des intérêts sont appliqués. Ces prêts rallongent d’autant la durée du leasing avant l’option d’achat

 

Investissement de départ : une agence, le premier enquêteur de proximité, les premiers taxis, la publicité…

 

Risques :  Cette activité est en bonne partie basée sur la confiance et la fiabilité des candidats, chose qui est difficile à vérifier à priori.

 


Originalité : « industrialiser » des pratiques déjà existantes

 

Revenu potentiel : Elevé

 


Région / Pays cible : Afrique subsaharienne, grandes villes

l&-39

Vulgariser les assurances santé en Afrique

 

L’idée : Vulgariser les assurances santé en Afrique

Dans bien des pays Africains, les assurances santé sont inconnues des populations.

L’idée est de créer des assurances santés proches de la population avec des agents qui expliquent l’utilité de ces assurances.

 


Le fonctionnement : Créer des agences au sein de la population pour expliquer et recruter des clients.

Possibilité de collaborer avec des bureaux de poste déjà bien implantés.

 

Investissement de départ : Elevé à cause du travail de proximité… Etude à faire.

 

Risques :   Un travail important est à faire sur le pricing. Au vu du niveau de vie de la population, les services paraissent très vite chers; surtout ceux dont le bénéfice n’est pas immédiat.

 


Originalité : Initier un système de soins pour des populations qui en ont grand besoin.

 



Revenu potentiel : Elevé

 


Région / Pays cible : Afrique subsaharienne

idées d'entreprise et startups Africaines